A propos de l’auteur

Vous vous trouvez sur la page créée par Patrick BAILLOT, maire, de mars 2001 à Avril 2014, de la commune de Faux-Villecerf, située dans l’Aube.

Patrick BAILLOTMon activité professionnelle est depuis 30 ans d’être formateur, consultant puis coach, en « outils du management ». Cela signifie en clair que  j’aide des personnes dans leur cadre professionnel à « mettre en forme » (c’est de là que vient le mot « former ») leurs compétences afin qu’elles soient en mesure d’assurer elles-mêmes, avec leurs propres outils, leurs fonctions quotidiennes. D’autres fois je les accompagne dans la réalisation de leurs projets pendant une période déterminée. Et dans d’autres situations, je les aide à atteindre individuellement leurs objectifs, en les accompagnant dans la mobilisation de leurs savoir, leur savoir-faire et leur savoir-être.

C’est ainsi en participant à la formation de mes collègues maires, notamment pour l’association des Maires de l’Aube, pour maitriser des outils tels que la prise de parole en public, la conduite de réunions, ou bien la résolution de problèmes en équipe que mes yeux se sont ouverts  sur des besoins que mes Pairs ne se permettaient pas d’exprimer au quotidien. Ainsi, à la fin des formations, ils me disaient qu’ils avaient apprécié le contenu de la formation, mais que ce qui leur avait fait le plus grand bien, c’était de découvrir au travers de ces échanges que les collègues Maires avaient des préoccupations de même nature; et qu’ils pouvaient échanger entre eux, beaucoup plus qu’avec qui que ce soit d’autre, sans crainte du jugement… Parler de la solitude du maire qui « rame » pour faire avancer des projets, qui est le seul à dire « non » à des demandes non conformes aux intérêts de la commune, ou à la réglementation.

Et c’est tout simplement par ce que c’étaient des « Pairs » qui les écoutaient et que ces échanges étaient simples et directs… parce qu’ils partageaient un quotidien comparable, qu’ils pouvaient se faire confiance, par delà les différences de métiers, d’âge, de sexe, et autres particularismes habituels.

Plusieurs collègues m’ont sollicité pour les aider dans leur réflexion stratégique, dans la mesure où j’ai pu mettre en œuvre dans mon propre quotidien de maire, les principes que je préconise en tant que consultant. L’accompagnement de type « coaching » que j’ai pratiqué avec certains de mes collègues, m’a permis d’expérimenter ce travail en face à face.

Mais cela a un coût (il faut bien vivre car les 450€ mensuels d’indemnités de maire ne suffisent pas pour faire vivre une famille ;-)) et la situation financière des petites communes ne leur permet pas toujours de se payer un accompagnement. Il me fallait donc imaginer autre chose qui soit compatible avec tous les budgets…

Et j’ai pensé alors qu’un « cercle de Pairs », c’est à dire un groupe d’échanges, comme cela existe dans les milieux « soignants » où les personnes sont soumises à des stress réguliers, serait une bonne idée pour permettre ce dialogue au delà des formations. L’idée du blog était en germes, et il fallait que j’apprenne à utiliser la gram’ Maire de ces outils pour me lancer.

Une autre idée force, à l’origine de ce blog est d’avoir pu moi même vivre l’intérêt et le plaisir de partager l’expérience de mes Pairs pour réaliser mes projets communaux. Si comme le dit le Sage « l’expérience est une lanterne qui n’éclaire que celui qui la porte », il est néanmoins possible d’éclairer un peu les pieds des voisins, et de leur tracer une piste dans la nuit, comme un phare peut guider des embarcations qui savent où est leur port.

Le bateau est lancé, le cap est fixé, et maintenant c’est en naviguant que je saurai si l’idée est bonne, en fonction de la richesse des échanges, de la découverte de mondes inconnus, et de la convivialité partagée. L’équipage est à constituer car si je pars avec une embarcation légère, j’espère que ce bateau ira visiter bien des ports de pêche… en bord de mer, en campagne ou en montagne.

Bienvenue sur « Maires et Pairs ».