Un exemplaire de Maire?

Posted on 20 mars 2012 by ManagerMP

Les sens dominants

« Ce que tu es parle si fort que je n’entends pas ce que tu dis » – Lord Byron

C’est une variante de notre saint préféré,Saint-Thomas: « Je ne crois qu’à ce que je vois! » ou bien de notre maxime « Faites ce que je dis, pas ce que je fais ».

Et oui, la vue est pour la majorité d’entre nous, le sens prioritaire par lequel nous allons pêcher les informations dans notre environnement, pour les confronter avec les certitudes de notre monde intérieur.

Nos actes de Maires – je parle des visibles, pas des très nombreux non visibles par nos concitoyens – sont donc les marqueurs prioritaires auxquels ils vont se référer pour juger nos paroles. Il ne s’agit pas de dire qui a « raison » ou non, puisque chacun a sa propre vérité, mais d’être vigilant par rapport à nos actes du quotidien, qui sont les références de demain.

Ainsi, quid de demander à nos concitoyens de se mobiliser pour aller voter aux élections – quelles qu’elles soient – quand nous, mon cher Pair, nous sommes nombreux à ne pas vouloir nous prononcer pour parrainer un candidat au nom d’une neutralité bienveillante, ou pour ne pas choquer nos concitoyens avec nos propres valeurs? Oui, je sais, ça n’a rien à… voir NDLR: toute ressemblance avec des faits existants serait purement fortuite.

Enfin, moi ce que j’en dis… parle moins fort que ce que je fais 😉

PS: ce n’est pas de l’humour noir, c’est du blanc (comme le vote du même nom).

Et si vous voulez en savoir plus sur les 3 singes de la sagesse (oui d’habitude ils ne sont que 3), voici un blog instructif sur le sujet: Les 3 petits singes

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.